Tadaaaa ….. Et Mai Zip Jacket

Je profite de cette jolie veste pour inaugurer ce petit blog, qui était resté privé jusque là. Je souhaite simplement y partager quelques unes de mes coutures, sans objectif de quantité ;) . Pourquoi ? Simplement parce que j’ai beaucoup progressé depuis 2 ans grâce aux conseils, suggestions, tutos et idées dénichés au fil de nombreuses heures passées à « feuilleter » la blogosphère couture. Voilà donc ma toute petite contribution ! Je serais ravie de lire vos commentaires et impressions, n’hésitez pas à laisser un petit mot !

2014_10 mai jacket  (4)

Lorsque j’ai commencé à coudre des vêtements, j’ai imaginé pourvoir en créer suffisamment pour remplir ma garde-robe (oui, on est très naïf quand on débute) et je me suis vite rendue compte que mon niveau de couture et le temps que je peux y consacrer ne permettent absolument pas d’atteindre cet objectif !

Depuis peu, j’essaye donc de recentrer mes projets couture afin qu’ils s’intègrent avec les pièces achetées que j’aime porter en me me concentrant sur la qualité de finitions des vêtements que je couds. Bien sûr celles-ci ne sont pas parfaites, mais si je compare avec des vêtements cousus l’année dernière je trouve les progrès gratifiants et j’ai plus de plaisir à porter ce que j’ai fabriqué ! Avant de me lancer dans un projet, j’aime passer du temps à imaginer le vêtement fini, le griffonner, farfouiller dans mes nombreux Burda et autres pour trouver « The » patron, m’inspirer d’images glanées sur Pinterest, de mes blogs préférés, de magazines…

Pour la petite veste que je voulais me coudre pour l’automne, j’ai jeté mon dévolu sur la Mai Zip Jacket, de Named Clothing. J’aime vraiment le style de cette marque, avec ses collections très recherchées, c’était donc l’occasion de tester l’un de ses patrons.

Comme il fallait que la veste soit assez chaude, j’ai triplé les pièces du corps en lainage bleu léger avec le drap de laine utilisé pour les manches. J’ai simplement surpiqué mes 2 épaisseurs avec des lignes formant des losanges pour obtenir un effet matelassé. La doublure est en pongé de soie, matière que j’ai découvert il y a peu, et je ne regrette pas ce choix . C’est vraiment très agréable contre la peau, à la fois léger et chaud, rien à voir avec du polyester pour un vêtement sensé durer dans le temps.

J’ai également utilisé du cuir pour la première fois, pour le col et les empiècements d’épaules … et les conséquences ont été inattendues !
Les empiècements d’épaules ne m’ont pas posé de problèmes, je les ai simplement cousus comme du tissu, avec une aiguille standard étant donné la très fine épaisseur de ma pièce de cuir. Le montage du col par contre a très mal commencé  ! Ma bonne vieille machine à coudre n’a pas réussi à entraîner régulièrement les 2 épaisseurs de cuir + le tissu du corps + la fermeture éclair que j’ai ajoutée le long de l’encolure. J’avais une couture pleine de « bourrages de fil » sur le dessous. Dépitée, j’ai laissé dans un coin ma veste quasiment terminée et rangé ma machine récalcitrante.

Ma petite machine …. Mes parents me l’avaient offerte quand j’étais en 6ème, un magnifique cadeau de Noël qui m’avait ravie ! Cependant, après 17 ans de bons et loyaux services, il m’arrivait de plus en plus régulièrement de la pousser dans ses retranchements et je commençais depuis déjà quelques mois à songer à lui trouver une remplaçante. Ce problème de col n’a fait qu’accélérer ma décision et j’ai craqué sur une Janome électronique qui m’a plu dès son essai en magasin. J’ai tout de même été un peu triste d’abandonner la machine avec laquelle j’ai fait tant de choses, mais elle a trouvé une nouvelle propriétaire qui débute et j’espère qu’elles vont faire des merveilles ensemble ;)

A peine la nouvelle machine sortie du carton, j’ai ressorti ma veste abandonnée pour la « tester ». Devinez la suite ? Le col est passé tout seul ! J’ai même pu broder une petite étiquette personnalisée grâce aux alphabets en mémoire. Elle est rapide, précise, silencieuse, assez peu encombrante pour s’adapter à un appartement Parisien…bref, je l’aime déjà !

J’ai ensuite rapidement terminé ma veste Mai. Concernant le modèle, j’ai allongé le corps de 5 cm et les manches de 3 cm. J’ai également ajouté une fermeture éclair le long de l’encolure pour pouvoir mettre une capuche amovible. J’ai trouvé les explications fournies avec le patron très claires et je suis ravie du résultat !

mai jacket - named - a sewing tale

mai jacket - named - a sewing tale

mai jacket - named - a sewing tale

mai jacket - named - a sewing tale

mai jacket - named - a sewing tale

Patron : Mai Zip Jacket, Named Clothing
Taille 36
Tissu : drap de laine/polyester noir et lainage/polyester bleu (Toto, Paris), pongé de soie (Tissu Market, Paris), cuir d’agneau (Occitanna Cuir), fermetures éclair (Etsy)

 I’m very pleased to have the first public post on my sewing blog ! I just want to share a few sewing projects with details regarding their creation. Why ? Just because I learnt a lot just reading advice, tutorials or ideas on the internet since 2 years I’ve been sewing. So, here is my little part to this ;) I would love to read impressions, please feel free to leave a comment !

When I began to sew, I though I could make enough clothes to have mainly handmade pieces in my wardrobe (yes, I was very naive !). Obviously I quickly realized I would not achieve this goal as I don’t have so much time to spend sewing and to poor sewing level (I’m quite happy with what I sew, but I’m very slow).

That’s why I recently decided to sew fewer pieces in order to focus on having them matching perfectly with bought clothes I like to wear. I also try to make my sewing projects as beautiful in the inside that they are in the outside. Of course they are not perfect, but I find very rewarding to see the progress I’ve made compared to garments I’ve sewn last year. Each new project is then quite a long creating process : I spend time figuring out the finished garment, sketching it, looking for « The » perfect pattern. My inspiration mainly comes from Pinterest, fashion blogs and magazines, walking in Paris streets …

I had an easy-to-wear jacket in mind for this automn, along with a wish to try a Named Clothing pattern as I’m fond of their style and very professional collections. I picked the Mai Zip Jacket.

As I needed it to be warm, I underlined the body pieces with the same wool coating I used for the sleeves. I stitched together the 2 layers with lines forming a quilted design. I used silk pongee for the lining, and I’m reall happy I did because it feels so great against the skin, it’s light and warm, with no comparison to polyester satin.

It was the first time I sew leather which had unexpected consequences ! The shoulder panels were easy to gather, I’ve just sewn them like regular fabric, using a standard needle as my leather piece was thin enough. But I had a very bad start with the collar ! My old sewing machine failed to regularly feed with 2 layers of leather + body layer + the zipper I added along the neckline. The underside of me seam was a real mess of thread and fabric jammed. I then put the unfinished jacket and my sewing machine away hoping for an idea to solve the problem.

Maybe the problem was not the leather but my beloved sewing machine …. It was a wonderful Christmas present from my parents when I was 11 years old. However, I had been using it for 17 years and was becoming regular that I had to change the way I wanted to sew something because the machine wasn’t able to do it properly.  That’s why I had already been thinking about replacing it for a few months. This collar problem just made me choose the new one quicker, a wonderful Janome I liked the 1st time I tried it in the store. I was still a little sad to abandon my first sewing machine, and was relieved to offer it to a friend who is just beginning to sew …  I hope they will get along well together ;)

Hardly the Janome out of the box, I took out my Mai jacket to try the machine. Guess what ? The neck was soooo easy to sew ! I could even embroider a « handmade » label. It is fast, accurate, silent, small enough to fit in a Parisian apartment … well, I think I’m already in love with it !

The jacket was then easy to finish. As for the pattern, I only lengthened the body by 5 cm and sleeves by 3 cm. I also added a zipper along the neckline for a future removable hood. I’ve found Named instructions very easy to follow and every pieces came together very nicely. I’m really happy with the result !

Pattern: Mai Zip Jacket, Named Clothing
Size 36
Fabric: black and blue wool/polyester blend (Toto, Paris), pongee silk (Tissu Market, Paris), lambskin (Occitanna Cuir), zippers (Etsy)

5 réflexions sur “Tadaaaa ….. Et Mai Zip Jacket

  1. Jolie-môme dit :

    Super chouette. Bravo! Merci de partager vos créations, vous êtes drôlement douée. ;-)
    Puis-je me permettre de vous demander votre avis au sujet des modèles Mai et Rigel? J’ai vu vos réalisations et comme j’hésite entre ces deux patrons, vos commentaires pourraient m’aider dans ma réflexion.

    J'aime

    • ASewingTale dit :

      Bonjour Jolie-môme, merci pour votre gentil commentaire !
      Ces 2 patrons sont assez différents, tout dépend de ce que vous recherchez. Les 2 sont très bien faits, et je recommenderais sans hésiter aussi bien Named que Papercut. La doublure n’est pas prévue dans le patron Rigel si vous en voulez une il faut en dessiner les pièces. J’ai trouvé Rigel plus rapide à coudre par contre c’est un style dont on se lasse peut-être plus vite que la veste Mai qui est assez intemporelle et un peu plus habillée.
      Les 2 sont supers, vous ferez forcément un bon choix ;)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s